« La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire. »
Victor Hugo
(Extrait du Discours d'ouverture du congrès littéraire, 1878)

Translate

vendredi 21 décembre 2018

Le solstice d'hiver 2018

Le solstice d'hiver 2018 est annoncé comme exceptionnel avec trois phénomènes conjugués dans la nuit de ce vendredi à samedi : une pleine lune, une pluie d'étoiles filantes et le passage d'une comète.

Lune froide

Dès 18h50, ce vendredi soir, la 13e et dernière pleine lune de l'année est visible dans le ciel de l'hémisphère nord. Les Amérindiens l'avaient baptisée la Longue lune ou Lune froide car elle marque l'entrée dans la saison la plus froide. Ce vendredi 21 décembre, à 23 h 23 très précisément, le Soleil sera à son point le plus bas de 2018 pour l’hémisphère nord. Ce qui signifie que, sous nos latitudes, il s’agira du jour le plus court de l’année. Dès le 22 décembre, les journées commenceront à rallonger petit à petit jusqu’au solstice d’été de la fin juin.

Jusqu'à 30 étoiles filantes par heure

Parallèlement à ce phénomène annuel, une pluie d'étoiles filantes sera au rendez-vous. Depuis lundi 17 décembre, des débris de la comète 8P/Tuttle - baptisés Ursides car ils proviennent de la constellation de la Petite Ourse - tombent sur Terre, un phénomène à son paroxysme dans la nuit de vendredi à samedi où la Terre recoupera l'orbite de la comète. 

La comète Wirtanen dans la constellation du taureau

La comète Wirtanen est toujours observable depuis la France. Elle s’est approché de nous depuis le début du mois et sera encore visible jusqu’au 22 décembre, soit demain. Mais la pleine Lune gâche un peu le spectacle. Il faut donc attendre que la nuit soit avancée et que la Lune s'écarte de la constellation du taureau.



COMMENT TROUVER LA CONSTELLATION DU TAUREAU ?
Une fois ces conditions réunies, encore faut-il savoir de quel côté du ciel regarder : vous devrez orienter le regard vers l’amas d’étoiles des Pléiades, qui se trouvent dans la constellation du Taureau. Celle-ci se trouve juste à côté de la constellation d’Orion, que vous pouvez identifier en cherchant des étoiles brillantes qui forment une sorte de sablier.



Une autre astuce peut être de chercher la constellation des Gémeaux, que vous connaissez déjà si vous avez observé les Géminides. Le sablier d’Orion est en dessous, légèrement décalé sur la droite. Et juste au-dessus d’Orion, se trouve la constellation du Terreau.
Même si Wirtanen devrait être observable à l’œil nu, vous pouvez tout à fait la regarder avec des jumelles ou un télescope. Si vous avez ce dernier équipement, vous pourrez tenter d’observer les mouvements de la comète par rapport aux étoiles — une durée d’observation de 30 minutes sera nécessaire. Il suffit de suivre sa trajectoire.


Je dois avouer que cette soirée de solstice d'hiver me bouleverse... Le lune est magnifique. Ce qu'il y a de surprenant en cette année, ce sont toutes ces phénomènes liés le même jour... extraordinairement comme dans mon roman... Une fin de prophétie ou le début ??? Et dire que tout cela se manifeste alors que je viens de terminer ma prophétie... Mais chut !!! Je ne dois rien dire de plus.
Souvenez-vous uniquement de ce solstice en pleine lune 😉

Sur ce, je vous souhaite un bon solstice à tous et tout plein de chance... pensez à faire un vœu à chaque étoile filante 🌠

Bisous de Marie C la Rainette Ailée 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire