« La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire. »
Victor Hugo
(Extrait du Discours d'ouverture du congrès littéraire, 1878)

Translate

dimanche 25 janvier 2015

Ma lecture du moment


"L'âge des cinq"

Je suis une grande adepte des romans fantasy de Trudi Canavan, une auteure australienne. Son imaginaire et son univers sont entrainants. 
Les relations humaines ou non sont travaillées avec subtilité. Les relations politiques ne sont pas s'en rappeler celles que nous vivons, toutefois dans un monde bien différents.

Pour mon anniversaire, il y a trois ans, une amie m'avait offert "La Guilde des magiciens", le tome 1 de la trilogie "Le magicien noir". (sur les étagères des archives de granit) Sur recommandation, elle n'avait aucune idée de si j'allais aimé ou non. Il faut dire que je sortais de ma période avec ma fille de Harry Potter =D
Une fois entrée dans le roman, je n'ai pas réussi en sortir. Alors ce sont enchainés les autres tomes. Et l'attende du dernier tome fut longue, très longue.

Un préquelle et six tomes plus tard... un manque terrible de l'univers de Trudi, de ces personnages attachants, de son imaginaire.

Alors une quête... Trouver les autres romans de Trudi et voilà :

"L'âge des cinq"
Cette trilogie est antérieure à la double trilogie du "magicien noir". Il m'a été difficile de me procurer le dernier tome. Mais j'ai les trois =)

Premier tome " La prêtesse blanche" ...


Petit résumé selon un site de vente de livres.

"Auraya baissa les yeux vers l'anneau blanc à sa main. Il lui conférait l'immortalité et des pouvoirs extraordinaires. Jusque-là une jeune fille comme les autres, Auraya était désormais l'Elue des dieux. Ainsi commence une fabuleuse saga dans un monde de magie, de héros, de dieux et d'amour interdit. La jeune prêtresse Auraya est devenue l'une des cinq Blancs, les plus puissants serviteurs des dieux. Sa mission d'ambassadrice l'amène dans des régions reculées pour rencontrer des créatures extraordinaires et resserrer les liens de paix entre les peuples. Mais malgré ses dons exceptionnels, sa relation secrète avec un Tisse-Rêves, sorcier guérisseur accusé d'hérésie, met son avenir en péril. Quand un mystérieux sorcier vêtu de noir fait son apparition, laissant derrière lui un sillage de mort et de destruction, Auraya doit choisir entre ses sentiments et ses responsabilités. Car même les faveurs des dieux ne suffiront pas à sauver son peuple..."

Pas de déception ! La même écriture, la même soif de nous emporter dans un autre monde, mais un univers différent, des personnages différents, une histoire différente.

Même effet, une fois le livre ouvert, la magie opère.

Je vous invite à le découvrir.

 
 
Bonne lecture à tous
Bon dimanche
 
Marie C la Rainette Ailée.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire