« La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire. »
Victor Hugo
(Extrait du Discours d'ouverture du congrès littéraire, 1878)

Translate

vendredi 9 mars 2018

Jacques Prévert

Il est un petit endroit reculé du monde, en Normandie, dans le nord de la Manche où repose un grand poète : 

Jacques Prévert
*********************

Perdu dans un petit village qui se nomme Omonville-la-Petite, se cache la maison de ses dernières années. Un havre de paix et de silence où l'esprit vagabonde et l'imaginaire prend mots.

Le grenier devient atelier d'écriture et de collage, de lecture et de poésie. On se laisse envahir par le lieu et le plaisir de prendre la place du poète, l'espace d'un instant.


Je me suis laissée porter... du 'cadavre exquis' au 'assemblage-collage'... et de quelques vers le voyage "Tour autour de Jacques Prévert ♬" à commencer.


Aux détours des pièces, le poète nous offre sa simplicité et son humour.  Le jardin aux camélias nous ouvre ses bras avec sérénité. 



ARBRES

Arbres
Chevaux sauvages et sages
à la crinière verte
au grand galop discret
dans le vent
vous piaffez
debout dans le soleil
vous dormez
et rêvez


Jacques PREVERT




Dans ce village de 150 habitants, Jacques Prévert repose dans le petit cimetière.



Pour voyager ensemble un instant, je vous confie ce poème :

POUR FAIRE LE PORTRAIT D'UN OISEAU
Peindre d'abord une cage 
avec une porte ouverte 
peindre ensuite 
quelque chose de joli 
quelque chose de simple 
quelque chose de beau 
quelque chose d'utile 
pour l'oiseau 
placer ensuite la toile contre un arbre 
dans un jardin 
dans un bois 
ou dans une forêt 
se cacher derrière l'arbre 
sans rien dire 
sans bouger... 
Parfois l'oiseau arrive vite 
mais il peut aussi bien mettre de longues années 
avant de se décider 
Ne pas se décourager 
attendre 
attendre s'il le faut pendant des années 
... Quand l'oiseau arrive 
s'il arrive 
observer le plus profond silence 
attendre que l'oiseau entre dans la cage 
et quand il est entré 
fermer doucement la porte avec le pinceau 
puis 
effacer un à un tous les barreaux 
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau 
Faire ensuite le portrait de l'arbre 
en choisissant la plus belle de ses branches 
pour l'oiseau 
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent 
la poussière du soleil 
et le bruit des bêtes de l'herbe dans la chaleur de l'été 
et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter 
Si l'oiseau ne chante pas 
c'est mauvais signe 
signe que le tableau est mauvais 
mais s'il chante c'est bon signe 
signe que vous pouvez signer 
alors vous arrachez tout doucement 
une des plumes de l'oiseau 
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau. 

Jacques Prévert



Collage de Jacques Prévert
Bonne soirée mes Amis de la Mare Enchantée 
Bisous poétiques
Marie C la Rainette Ailée }i{

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire